Que préférez-vous, travailler auprès des sportifs comme préparateur mental ou psychologue du sport ? La réponse est complexe, parce que la psychologie du sport est une filière récente en France. De plus, il est difficile de proposer des filières types pour ces deux métiers. Lisez cet article pour d’autres informations.

Psychologue du sport : pour les titulaires d’un DESS.

Le métier du psychologue du sport est réservé aux détenteurs d’un DESS dans le domaine de la psychologie. Un entraîneur ou ancien compétiteur dans l’univers du sport peut devenir aussi psychologue du sport, en validant une formation en psychologie. Une bonne connaissance dans un sport et sur les sujets qui touchent la psychologie sportive est pourtant nécessaire. Ses activités sont axées sur la population sportive, qui comme tout être humain, peut être sujette aux problèmes d’ordre personnels et bien d’autres… Ces problèmes impactent d’une manière négative sur leur performance sportive.

Filière STAPS : possibilité d’une spécialisation en psychologie du sport.

SPAPS est l’acronyme de Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives. La filière STAPS offre la possibilité de se spécialiser dans le domaine de la psychologie du sport à partir du niveau MASTER. Jusqu’au Bac +3, un enseignement théorique et pratique est dispensé pour acquérir les connaissances requises dans le domaine du sport. Sachez que les spécialistes qui interviennent en tant qu’un psychologue du sport a aussi un niveau de MASTER 2 ou Doctorat. Les intervenants peuvent acquérir des expériences et connaissances en psychologie, en effectuant une recherche auprès des acteurs dans l’univers du sport (athlètes, entraîneurs …) et par la suite, intégrer une structure dédiée là où l’on a besoin des services d’un psychologue du sport. Des stages, et thèses sont effectués pour approfondir les acquis théoriques et pratiques.

Devenir un préparateur mental.

Nombreuses filières existent pour devenir préparateur mental. Sur ce sujet, les entraîneurs ou étudiants en STAPS, bénéficiant d’une formation en préparation mentale, du genre coaching, PNL, sophrologie et d’une expérience et connaissance sportive ont la possibilité de devenir préparateur mental spécialisé. Pour remarque, la préparation mentale est un ensemble de techniques et de savoir faire. Le rôle d’un préparateur mental requiert une spécialité dans le domaine du sport et une bonne connaissance de l’éthique du métier. Si vous avez suivi l’une des filières suivantes : coaching, sophrologie ou PNL et titulaire, d’un brevet, certificat ou d’un diplôme certifiant, vous pouvez pratiquer le métier de préparateur mental.